La traçabilité en Chine


Tracabilité-chinePar Alison Roel, Responsable Intégrité Produits au MSC.

En fin d’année dernière, deux personnes de l’équipe Intégrité Produits du MSC, se sont rendues à Qingdao pour donner une formation aux organismes de certification sur la certification Chaîne de Garantie d’Origine du MSC.

Même aujourd’hui, se rendre à Qingdao n’est pas de tout repos ! Nous avons voyagé pendant une journée et demie depuis Londres via Singapour.

Un pays clé pour la certification MSC

En Chine, il y a plus de 200 entreprises qui commercialisent des produits certifiés MSC et deux organismes de certification qui les auditent pour vérifier qu’ils répondent bien aux exigences du MSC. Ces organismes ont un rôle essentiel car ce sont eux qui déterminent si une entreprise peut être certifiée et donc vendre des produits portant le label MSC. Pour obtenir la certification, une entreprise doit démontrer à l’organisme de certification qu’elle répond bien aux exigences du MSC en matière de traçabilité, de sélection, d’identification et de gestion. Étant donné la distance et la barrière de la langue, rencontrer en personne les organismes de certification chinois afin de les former sur les exigences de certification était crucial.

Nous avions déjà travaillé très étroitement avec la plupart des auditeurs que nous avons l’occasion de rencontrer. Au cours des derniers mois, j’avais été en contact avec au moins trois des auditeurs, que ce soit au moment de l’enquête préliminaire, pour répondre aux différentes requêtes, et pour planifier la formation. Mais communiquer via Skype ou mails n’a rien à voir avec une vraie rencontre. Notre voyage en Chine fut l’occasion de passer du temps avec Edith Lam, qui travaille pour l’ASI (Accreditation Services International), et d’en apprendre davantage sur les audits en Chine.

Même si la plupart des auditeurs parlaient parfaitement anglais, nous avions un traducteur avec nous pour s’assurer d’une totale compréhension.

Lors de la formation de 2 jours, nous avons, non seulement, pu clarifier certaines exigences et répondre aux questions spécifiques des organismes de certification, mais nous avons aussi pu en savoir plus sur le fonctionnement des entreprises en Chine, ce qui est utile pour le développement des exigences MSC.

La traçabilité sur le terrain

Nous avons passé la semaine à Qingdao à mener la formation et à participer à certains audits, pour voir si les exigences MSC étaient vraiment mises en pratique. En Chine, chaque usine est composée de plusieurs parties : les ateliers, les entrepôts frigorifiques et les bureaux. Une des usines avait même un dortoir et une autre des parcelles de terre pour que les travailleurs puissent jardiner. Comme dans la plupart des usines de transformation de poisson, toutes les installations de manutention sont réfrigérées pour préserver le poisson.

Qingdao est une ville en pleine expansion et elle a accueilli l’épreuve olympique de voile en 2008. Qingdao étant une ville côtière, nous avons pu y déguster de délicieux produits de la mer locaux et nous avons également appris qu’en Chine, nous n’étions pas censés finir nos assiettes ! Ayant appris énormément de ce voyage et fourni des réponses aux nombreuses questions des organismes de certification, nous étions conscients du soutien apporté, d’autant plus que le nombre d’entreprises travaillant des produits certifiés MSC en Chine continue de croître. C’est pourquoi, nous venons d’ouvrir un bureau MSC en Chine où je me rendrai à nouveau en mars prochain. AR

Pour en savoir plus à propos la certification MSC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s